Qui étaient LaFontaine et Baldwin?

Louis-Hippolyte LaFontaine et Robert Baldwin ont commencé à façonner le mouvement démocratique moderne du Canada en 1840. Aussi surnommé le « Grand ministère », le gouvernement LaFontaine-Baldwin (1848-1851) a été bâti sur les bases de la diversité, de l’inclusion, de la non-violence et d’un profond engagement en faveur de l’intérêt public, jetant ainsi les bases de l’humaniste canadien idéal.

Conférenciers de la Conférence LaFontaine-Baldwin

2016: Naomi Klein +

Naomi Klein is an award-winning journalist, syndicated columnist and author of the international bestsellers This Changes Everything: Capitalism vs. The Climate (2014), The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism (2007) and No Logo(2000).  She is a member of the Board of Directors for climate-action group 350.org and in 2015 was invited to speak at the Vatican to help launch Pope Francis’s historic encyclical on ecology, Laudato si’.

On September 19, Naomi Klein delivered the 14th LaFontaine-Baldwin Lecture, followed by an on-stage conversation with John Ralston Saul.

2015: Naheed Nenshi +

« Nous invitons chaque année un conférencier qui peut orienter différemment la conversation grâce à des idées originales et inclusives. Naheed Nenshi va faire profiter l’assistance de son pouvoir de réflexion sur la citoyenneté et les villes, et de son formidable talent de narrateur, afin de nous offrir un autre Symposium passionnant sur ce que nous sommes en tant que pays. » — Charlie Foran, chef de la direction de l’Institut pour la citoyenneté canadienne

Mondialement connu pour la passion qu’il met à faire en sorte que les villes, en particulier Calgary, fonctionnent mieux, Naheed Nenshi en est à son deuxième mandat comme maire de Calgary et le 36e de la ville. Il a été le premier professeur au Canada à occuper un poste permanent en gestion d’organismes sans but lucratif à la Bissett School of Business de l’Université Mount Royal, et il est un conseiller d’affaires qui a la confiance de dirigeants d’entreprise au Canada et aux États-Unis. Nenshi est également l’auteur de Building Up: Making Canada’s Cities Magnets for Talent and Engines of Development.

2014: Robert Lepage +


L'identité et l'appartenance selon le point de vue d'un artiste

Robert Lepage est connu pour avoir conçu les spectacles TOTEM et du Cirque du Soleil, ainsi que les tournées Secret World et Growing Up de Peter Gabriel. Côté scène, il a créé entre autres Les Aiguilles et l’opium et La Face cachée de la lune, et a mis en scène L’Anneau pour le Metropolitan Opera de New York. Robert Lepage a également remporté le prix Glenn Gould pour l’ensemble de son œuvre, saluée par la critique internationale, qui fait appel à différents moyens pour créer des histoires cohésives qui étonnent, bousculent et ravissent.

Quelque 350 personnes ont assisté à l’allocution de Robert Lepage et beaucoup d’autres ont suivi la webdiffusion en ligne. C’est une des rares fois où il a parlé de sa vie personnelle et des thèmes qui l’inspirent dans son travail. Profond et divertissant, il a expliqué comment notre identité se forge au contact de différentes cultures : « le fait d’apprendre d’autres langues nous fait souvent découvrir notre propre culture ». Étaient également de la parte Adrienne Clarkson, qui a prononcé le mot d’ouverture, John Ralston Saul et Antoni Cimolino, le directeur artistique du Festival, qui a aussi dirigé la période de questions avec Robert Lepage.

Immédiatement après l’allocution, 120 personnes faisant partie de l’assistance ont participé à une discussion intime sur les idées exposées par Robert Lepage. Chaque table a été invitée à passer au travers d’une série de questions préétablies puis à présenter les points saillants de sa discussion dans le cadre d’une conversation modérée par Saul, Lepage et Clarkson. Les participants ont expliqué avec beaucoup de passion à quel point les propos de Lepage rappelaient leur propre expérience.

2013: Shawn A-in-chut Atleo +

Shawn A-in-chut Atleo, chef national de l’Assemblée des Premières Nations, relance le débat initial du Canada sur l’inclusion. S’inspirant des principes fondateurs – la paix, l’amitié et le respect mutuel – sur lesquels les Premières Nations du Canada et les nouveaux arrivants se sont appuyés il y a 400 ans, son allocution explore la façon dont ces premiers idéaux doivent encadrer le dialogue national aujourd’hui. Le chef national est au cœur même de la discussion sur les origines de notre pays et notre cheminement collectif.

Il a abordé les notions de citoyenneté canadienne, de responsabilité et d’appartenance, et leur rapport avec l’identité canadienne et nos efforts constants pour bâtir la nation. Outre l’allocution du chef national, il y a eu :

  • le mot d’ouverture d’Antoni Cimolino, directeur artistique de Stratford, d’Adrienne Clarkson et de John Ralston Saul;
  • la cérémonie de bénédiction de Lee Claremont;
  • le battement de tambour de James Adams;
  • une période de questions générale dirigée par John Ralston Saul.

2010: Son Altesse l’Aga Khan +

Le 10e symposium LaFontaine-Baldwin présenté par Son Altesse l’Aga Khan a connu un énorme succès. L’Aga Khan a parlé de pluralisme et de diversité durant une conférence à guichets fermés au Koerner Hall dans le Telus Centre for Performance and Learning du Conservatoire royal. John Ralston Saul a ensuite pris la parole pour discuter de la citoyenneté et du pluralisme au Canada. Telus a diffusé cet événement en direct. La webémission a également été diffusée dans 60 centres communautaires ismailis à l’échelle du pays et environ 20 000 personnes ont regardé la conférence en ligne.

Le 16 octobre dernier, près d’une centaine de personnes ont participé à une table ronde avec John Ralston Saul et la très honorable Adrienne Clarkson dans la galerie Leslie and Anna Dan du Telus Centre for Performance and Learning du Conservatoire royal, afin d’explorer davantage les thèmes et sujets abordés la veille.

2009: Siila Watt-Cloutier +

Siila Watt-Cloutier a présenté la 9e conférence LaFontaine-Baldwin le 29 mai 2009 à Iqaluit. Mme Watt-Cloutier est une personnalité canadienne qui est depuis longtemps une porte-parole nationale et internationale du Nord et de ses habitants.

Officier de l’Ordre du Canada, Mme Watt-Cloutier est la première récipiendaire de la Médaille du Gouverneur général pour la nordicité et elle a été sélectionnée au Prix Nobel de la Paix en 2007.

Environ 500 personnes se sont entassées dans l’école secondaire d’Inukshuk à Iqaluit pour entendre la première conférence de cette envergure dans le Nord. La gouverneure générale Michaëlle Jean et les coprésidents de l’Institut pour la Citoyenneté canadienne, John Ralston Saul et Adrienne Clarkson figuraient parmi les personnalités présentes. IsumaTV, un portail web de la maison de production Igoolik Isuma Productions du cinéaste émérite Zacharias Kunuk, a diffusé la conférence en direct à Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto, Montréal et à Alice Springs en Australie.

2007: La très honorable Adrienne Clarkson +


La Société de la Différence

Pour bientôt

2006: George Elliott Clarke +

Pour bientôt

2005: L’honorable Louise Arbour +

Pour bientôt

2004: David Malouf +

Pour bientôt

2003: La très honorable Beverley McLachlin +

Pour bientôt

2002: Georges Erasmus +

Pour bientôt

2001: Alain Dubuc +

Pour bientôt

2000: John Ralston Saul +

Pour bientôt